Carême 1929 : Dieu éternel tourment des hommes

AVANT-PROPOS

Lorsque, l’année dernière, j’ai indiqué, dans une courte introduction, les motifs qui m’avaient déterminé à donner une série de conférences sur le Christianisme et le monde moderne, j’exprimais l’intention de poursuivre l’effort dont ces conférences ne pouvaient être que le commencement. En donnant, au cours de ces dernières semaines, les six études que renferme le présent volume, j’ai voulu poser, devant l’esprit de mes auditeurs, l’un des problèmes essentiels que je n’avais pu qu’effleurer l’an dernier, et marquer par quelle méthode et dans quelle direction la solution doit en être cherchée par ceux qui l’abordent, non dans un esprit de curiosité superficielle, mais avec l’ardent désir de trouver.

Je ne me fais pas illusion, qu’on veuille bien le croire, sur les lacunes et les défauts d’une étude qui, dans les circonstances où elle a été présentée, ne pouvait viser à être complète. Telle qu’elle est, peut-être pourra-t-elle aider quelques croyants à mieux comprendre quelques-unes des difficultés que des incroyants rencontrent sur le chemin de la foi. Peut-être aussi, en la lisant, quelques incroyants seront-ils conduits à découvrir, non pas artificiellement posé dans l’abstrait, mais se posant en eux-mêmes, dans la réalité qu’ils sont par cela même qu’ils vivent, le problème fondamental de leur vie et de leur destinée. Un semblable résultat, si minime qu’il pà »t être selon le monde, suffirait, me semble-t-il, à justifier mon dessein.

Il est juste qu’en tête de ce nouveau volume, j’exprime ma gratitude à M. le pasteur Caudron, directeur des éditions « Je Sers », qui sert, en effet, avec un dévouement si efficace, la diffusion de la pensée protestante. Il a été, il est, dans l’effort d’évangélisation que représentent les conférences de Passy, un trop précieux collaborateur pour que j’oublie jamais ce que je luis dois.

24 mars 1929.

TABLE DES È
  1. Le Tourment de Dieu
  2. A travers le monde des dieux
  3. Fiction ou réalité
  4. Dieu, un problème ? ou la solution du seul problème ?
  5. « Dieu, non des philosophes et des savants »
  6. Le Dieu de l’Évangile