LE GRAND ŒUVRE DE DIEU -

1937

Pierre MAURY

LE GRAND Å’UVRE DE DIEU

Editions "Je Sers Paris
1937

AVANT-PROPOS

Ces six

conférences ont été prononcées en l’Eglise réformée de Passy durant le Carême de 1937.

Le titre général emprunté au discours de Pierre le jour de la Pentecôte (Actes 2/11)

spécifie leur intention : une préparation à écouter le message de la Semaine Sainte

comme une parole que Dieu seul pouvait dire et a dite en Jésus-Christ, — en d’autres

termes une réflexion spirituelle sur le salut par la seule gràçe, saisi par la seule

foi. Cette connaissance de l’initiative rédemptrice, exclusivement divine, fut la

raison d’être et l’origine de la Réforme. Il nous a semblé que l’Eglise

d’aujourd’hui n’avais pas moins besoin que celle du XVIème siècle de revenir à cet

Evangile du don gratuit et de l’obéissance sans mérites.

Nous avons résisté au

désir de modifier la forme parlée et le mode d’exposition de ces études. A bien des

égards, nous aurions souhaité présenter une analyse plus serrée et plus rigoureuse,

supprimer des répétitions et tels développements, inévitables dans une série de discours

dont chacun devait former un tout. Mais il ne s’agit pas ici d’un exposé dogmatique ;

seulement de quelques méditations sur le témoignage central rendu par l’Ecriture sainte

à l’Å“uvre divine : en Jésus-Christ « tout est accompli ». Ecouter et annoncer ce seul

témoignage en l’approfondissant à des points de vue différents peut conduire à des

redites matérielles ; l’essentiel est de demeurer dans la fidélité de l’Eglise qui ne

peut jamais savoir « qu’une chose, Jésus-Christ crucifié » (1 Corinthiens 2/2). C’est

pourquoi nous nous sommes décidés à reproduire tout simplement le texte de nos

conférences, en dépit des défauts de composition que cette reproduction comporte.

Qu’il plaise à Dieu de se servir de ces pages pour annoncer à des âmes qui le

cherchent la faà§on dont Lui, Lui d’abord, les a cherchées et définitivement trouvées

en Son Fils.

P.M.
Pâques 1937

UNE SAGESSE MYSTÉRIEUSE ET CACHÉ‚¬Â°E

DÉCISION DERNIÈRE

LA JUSTICE DE DIEU

L’OBEISSANCE DE LA FOI

NOUVEAUTÉ DE VIE

UNE GRANDE NUÉE DE TÉMOINS